11 Novembre

11 Novembre

Afin d’honorer la mémoire des soldats morts pour la défense de la France, notre Patrie, durant la 1e Guerre Mondiale,  le collège Bienheureux Charles de Foucauld s’est retrouvé le mardi 11 novembre à Versailles.

Les collégiens ont d’abord évoqué, chacun à tour de rôle, la mémoire d’un de leurs ancêtres ayant combattu durant la Grande Guerre. Ce fut l’occasion pour chacun de se plonger dans l’histoire familiale et certains témoignages furent particulièrement émouvants, tel celui de cet arrière-grand-père protégé d’un éclat d’obus par les médailles de la Sainte Vierge qu’il portait dans sa poche.

Après cette évocation, les collégiens ont retrouvé parents et professeurs à la Chapelle Notre-Dame des Armées pour participer à la messe et prier à l’intention des soldats Morts pour la France.

Nous avons ensuite rejoint le monument aux Morts de Versailles pour l’hommage de la ville à ses morts.

Cette journée a été l’occasion pour les collégiens de manifester la vertu de piété nationale si méconnue et décriée de nos jours, mais aussi de piété familiale.

« Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle,
Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.
Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.
Heureux ceux qui sont morts d’une mort solennelle.

Heureux ceux qui sont morts dans les grandes batailles.
Couchés dessus le sol à la face de Dieu.
Heureux ceux qui sont morts sur un dernier haut lieu
Parmi tout l’appareil des grandes funérailles.

(…)

Heureux ceux qui sont morts car ils sont retournés
Dans la première argile et la première terre.
Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre
Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés. »

Charles Péguy (« Eve »)